• M 14
  • J 15
  • V 16
  • S 17
  • D 18
  • L 19
  • M 20
  • M 21
  • J 22
  • V 23
  • S 24
  • D 25
  • L 26
  • M 27
  • M 28
  • J 29
  • V 30
Accueil > Focus danse > LE PROGRAMME DES RENCONTRES PROS

LE PROGRAMME DES RENCONTRES PROS

Pendant toute la Biennale

Corps sensible et corps social

Ven 16 sept. de 16h à 17h30 

Chorégraphes Associés a choisi cette année le fil rouge « corps sensible et corps social » pour ses rencontres. Parce qu'il y a urgence à parler du sensible, du corps, dans une société qui le relègue encore trop souvent à un rôle utilitaire.
Les chorégraphes font danser tous les corps, quelle que soit leur couleur, leur taille, leur âge. La danse est l'un des arts qui représente le mieux la diversité de notre monde.
Le corps est par essence sensible. Sensible à son environnement humain ou relationnel, architectural, culturel, social... Toute notre nature singulière aussi bien que collective, notre culture, nos pensées, notre inscription dans une époque sont portées par le corps : il en est le vecteur.
Cette relation entre corps sensible et corps social intéresse les chorégraphes dans un monde où les cloisonnements n'en finissent pas de persister.
Aujourd'hui, nombreux sont ceux qui s'emparent de ces questions de la relation du corps sensible au corps social avec des approches différentes, singulières et engagées.
En 2014, Micheline Lelièvre, alors co-présidente de Chorégraphes Associés, écrivait déjà :
« Le chorégraphe est-il celle ou celui qui produit une œuvre ou celle ou celui qui œuvre de manière particulière, qui a un regard spécifique sur le monde ?
Q
u’est-ce qui distingue sa manière de penser, d’agir, de concevoir, de construire, d’entrer en relation avec les autres ? »
Cette rencontre est un espace de réflexion collective, de partage d'expérience, pour échanger sur les  différentes manières de mettre en relation corps sensible et corps social, mais aussi les heurts, les points d'achoppement, les endroits où les démarches artistiques sont bloquées par des cadres trop contraignants, les représentations qu'il faut changer.
Nous souhaitons qu'elle puisse aboutir à quelques propositions concrètes pour faire avancer ces questions.

Intervenants  Maguy Marin, Denis Plassard, chorégraphes | Jules Desgoutte, musicien, auteur, chercheur (approche théorique des pratiques intermédiales) Modération Micheline Lelièvre
Théâtre les Ateliers – petite salle
[RÉSERVATION]  choregraphes.associes@yahoo.fr

Logo Corps Sensible 

 

JOURNÉE D’ÉTUDE / UNIVERSITÉ LYON 2

Ven 30 sept. de 9h30 à 17h30

LA DANSE, JUSTE POUR LE PLAISIR ? LE PLAISIR DE (VOIR) DANSER : DISCOURS ET FIGURES

Pour la quatrième fois, en résonance avec la programmation de la Biennale de la danse, chercheurs et artistes sont invités à réfléchir ensemble sur l’objet de leur commune passion : la danse. Cette année, le plaisir de (voir) danser sera au centre de notre attention. Dans La Naissance de la tragédie (1872), Nietzsche affirme que l’histoire de l’art résulte de l’antagonisme entre deux pulsions, qu’il qualifie d’apollinienne et dionysiaque. Les oeuvres d’art procureraient donc trois formes de plaisir : la jouissance consolatrice de la belle apparence, mesurée et claire dans ses contours et sa logique, associée à Apollon, l’extatique jubilation de se fondre dans le tout et de participer à la surabondance de la nature, liée à l’ivresse dionysiaque, et enfin, le très rare ravissement des mystérieuses noces de la sagesse et de l’ensorcellement. On pourrait imaginer une lecture de l’histoire de la danse sous le prisme de cet antagonisme. La danse savante, la belle danse comme le ballet de cour, pourrait alors apparaître résulter d’une domination de la pulsion apollinienne, du plaisir pris au contrôle et à la mesure, et donc aussi à la proscription et au refoulement des forces débordantes à l’oeuvre dans les danses populaires. La danse libre puis la danse moderne revendiqueraient au contraire une libération des pulsions corporelles et d’un refus de les soumettre aux nécessités politiques, sociales et rationnelles. On pourrait dès lors se demander ce qu’il en est, dans la danse contemporaine, de ce conflit entre les aspirations apolliniennes et dionysiaques et des plaisirs qui leur sont associés. De quel plaisir parle-t-on lorsqu’il s’agit du plaisir de la danse ? Lors de cette journée d’étude, à partir de l’analyse des pratiques, des discours et des images, nous nous interrogerons sur la nature du plaisir suscité par la danse. Nous pourrons aussi nous pencher sur les différences et similitudes des plaisirs ressentis par ceux qui dansent et ceux qui regardent danser. Ainsi, nous pourrons éclairer les relations, de contagion, d’asymétrie ou même d’anta-gonisme par exemple, entre ces expériences. Nous reviendrons également sur l’histoire de la prise en compte de ce plaisir procuré par la danse et par là sur les raisons de sa proscription, de son contrôle, de son admission, de sa prescription, etc.
Plusieurs approches méthodologiques sont possibles : analyse du mouvement, approches philosophiques, historique, anthropologique. Les communications pourront interroger la notion de plaisir sous différents angles, parmi lesquels : des analyses d’oeuvres, de démarches artistiques qui problématisent la question du plaisir et l’horizon d’attente du spectateur de danse en relation au plaisir ; mais aussi des études de pratiques de danse qui accordent au plaisir du danseur un rôle central et incontournable à leur réussite ; et enfin des questions de politiques culturelles (par exemple, les usages de termes évoquant le plaisir du spectateur, dans la promotion, la diffusion, la réception du spectacle).

Théâtre Nouvelle Génération - Les Ateliers [ENTRÉE LIBRE]
Sous la direction de Paule Gioffredi et Claudia Palazzolo et avec le soutien du laboratoire Passage XX-XXI, du Service Culturel (Université Lyon 2) et de la Biennale de la danse de Lyon

 

PERMANENCE D’INFORMATION CN D

Du mer 21 au sam 24 sept. de 10h30 à 12h30 et de 14h30 à 17h30

Le département Ressources Professionnelles du Centre National de la Danse assure une session d’information et d’accompagnement à l’intention de tous les acteurs du secteur chorégraphique. Abordant les sujets allant de l’emploi à la formation en passant par la reconversion, ou encore le droit, l’équipe du CN D est à votre disposition pendant les quatre jours de Focus Danse. Vous pouvez également prendre rendez-vous pour un entretien.

Café Danse, 3 rue Grôlée, Lyon 2
[RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS]  ressources@cnd.fr | 01 41 83 98 39

 

MASTER CLASS AU CN D

Du 14 au 30 sept. 2016

WORKSHOPS AU CENTRE NATIONAL DE LA DANSE À LYON

Destinés aux professionnels du secteur chorégraphique, ces moments de pratique et de partage sont conçus en écho aux pièces programmées à la Biennale de la danse et sont conduits par plusieurs des chorégraphes et danseurs accueillis à cette occasion.

CN D Lyon 
[RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS]  cndlyon@cnd.fr | 04 72 56 10 70 | cnd.fr

 

CHANTIER EN COURS / DANSE HIP-HOP

Mer 21 sept. de 14h30 à 16h30

EN PARTENARIAT AVEC LA SACD

Programme de soutien à la jeune création en danse hip-hop, IADU s’associe à la Biennale de la danse pour présenter le travail des artistes qu’il accompagne à l’année. L’occasion de découvrir de jeunes auteurs en devenir, qui, à travers leurs propositions chorégraphiques, témoignent de nouvelles approches en danse hip-hop.

Au programme cette année :  Icones, Sandrine Lescourant UntitledLaura Desfretin et Brandon Masele | Ici et là, Milène Duhameau 

Chaque chorégraphe présentera un extrait de 15 min.

Maison de la Danse, studio [ENTRÉE LIBRE]
[RÉSERVATION] pros@labiennaledelyon.com | 04 27 46 65 67
Initiatives d’Artistes en Danses Urbaines est cofondé par la Fondation de France et le Parc de la Villette, avec le soutien du CGET/Commissariat général à l’égalité des territoires, via les crédits de l’Acsé. iadu.fr

 

FOCUS DANSE

Du 21 au 24 sept.

Focus Danse est un rendez-vous imaginé à l’intention des professionnels étrangers et nationaux pour les accompagner dans leur découverte de la scène chorégraphique française. Initié en 2008, Focus Danse a connu un succès croissant, réunissant en 2014 plus de 600 professionnels venus de plus de 40 pays du monde entier. Focus Danse souhaite mener plus loin son rôle de tremplin international pour la diffusion de la danse. Organisée par la Biennale de la danse, l’Onda (Office national de diffusion artistique) et l’Institut français, la 5e édition du Focus Danse propose aux professionnels, sur 4 jours, 9 spectacles, des débats, des rencontres et une expo-sition sur la danse.

[RENSEIGNEMENTS & RÉSERVATION] pros@labiennaledelyon.com | 04 27 46 65 67

 

RENCONTRE NATIONALE

Lun 19 sept. toute la journée

JOURNÉE DE DÉBATS ORGANISÉE AVEC LIBÉRATION

Ensemble ! Quels nouveaux liens inventer entre les artistes et la population pour que la culture permette de faire société ?

Université Catholique de Lyon, 10 place des Archives, Lyon 2
[ENTRÉE LIBRE] dans la limite des places disponibles

 

BIENNALE DE LA DANSE AU CCNR

Sam 24 à 14h et dim 25 sept. à 17h

PIERRE PONTVIANNE, MOTIFS

Dans un crescendo qui allie puissance et délicatesse, le duo Motifs, interprété avec virtuosité par Marthe Krummenacher et Pierre Pontvianne, expose deux corps reliés par les mains jusqu'à l'impossible.

CCNR - Rillieux-la-Pape, 30 ter avenue Général Leclerc
[RÉSERVATION] 04 72 01 12 30 | ccnr.fr | compagnieparc.com

 

Sam 24 sept. à 12h

YUVAL PICK, PLY NEW EDIT

Ply est né en 2014 de la rencontre de Yuval Pick et Ashley Fure. En 2016, Yuval Pick a décidé de revisiter la pièce en modifiant sa dynamique avec une nouvelle distribution et une approche plus affirmée encore du rapport musique / danse. Il en ressort un objet artistique rare et profondément humain.

 

STAGE DE FORMATION PREAC DANSE ET ARTS DU MOUVEMENT

Mar 27, mer 28 et jeu 29 sept.

Destiné aux personnes ressources impliquées dans l’Éducation Artistique et Culturelle des secteurs de l’éducation et de la culture (enseignants, formateurs, artistes, partenaires culturels des structures, associations, conservatoires…), le PREAC Danse et Arts du mouvement organise son 3e Séminaire national dans le cadre de la Biennale de la danse. Trois jours alternant ateliers de pratique, conférences, exposition, temps réflexifs, spectacles.

CCNR, Rillieux-la-Pape
[RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS] Anouk Médard, coordonnatrice du PREAC anouk.medard@ac-lyon.fr | 04 72 78 18 18

 

 

CCNR, Rillieux-la-Pape
[RÉSERVATION] 04 72 01 12 30 | info@ccnr.fr

 

Renseignements et Réservations

Bureau des professionnels

Thibaud Schwann et Mélissa Boudilmi

+33 (0)4 27 46 65 67

pros@labiennaledelyon.com

Inscription pros

Inscrivez-vous afin d'accéder aux réservations pros et informations spécifiques

En savoir plus